La pénurie de logements après-guerre a été à l’origine du développement de l’urbanisation de nombreuses communes en périphérie des grandes villes. Aux portes de Paris, La Celle Saint-Cloud avec ses 5 018 habitants recensés en 1954, n’a pas échappé à cette transformation.
De 1955 à 1975, de grandes propriétés, des prés et certaines portions boisées ont laissé place à de nombreuses habitations de styles variés, permettant à des familles de toutes classes sociales d’accéder à des logements agréables, dans un cadre verdoyant.
A partir des années 1960, une nouvelle vie sociale et commerciale a vu le jour pour répondre aux besoins d’une population toujours grandissante, qui atteindra 25 696 habitants au recensement de 1975. La Celle Saint-Cloud, « ville champignon» pour reprendre l’expression chère à Lucien René Duchesne, a alors gagné plus de 20 000 habitants en vingt ans et acquis sa physionomie actuelle.
Ce film, qui vous propose un aller et retour entre passé et présent, vous invite à vous replonger dans cette période.

©Mairie de La Celle Saint-Cloud
Réalisation et montage : Ey-Films
Durée : 11min 18