Au fil du temps, notre ville s’est constituée autour de ses différents quartiers : La Chataigneraie, Les Gressets, La Jonchère, Beauregard, La Feuillaume… sans qu’il existe de liens entre eux, ni de véritable centre. L’ancien bourg ne joue plus ce rôle depuis longtemps et la recomposition urbaine menée à partir des années 1960 avec, notamment le déplacement de l’Hôtel de Ville à son emplacement actuel, est restée inachevée. Il nous appartient de finaliser maintenant cette recomposition, en créant un véritable « Cœur de Ville », signe du dynamisme et de la modernité de notre ville, mais aussi et surtout, lieu de rencontre et de convivialité pour tous les Cellois.


Pourquoi un coeur de Ville ?

  • Créer un véritable centre urbain attractif, lieu de rencontre des quartiers, offrant de nouveaux services et équipements : médiathèque, brasserie, salle de réunion associative adaptés aux nouveaux besoins…
  • Compléter l’offre commerciale de la ville et accueillir de nouvelles activités
  • Créer un véritable parvis d’Hôtel de Ville sans circulation automobile
  • Offrir un nouvel espace vert en transformant la pelouse en parc public en continuité avec le parc de la Grande Terre
  • Permettre des parcours résidentiels avec la création de logements répondant aux besoins des Cellois et conformes aux dernières normes de confort et de qualité
  • Insuffler une nouvelle dynamique à notre ville en permettant l’arrivée de nouveaux habitants
  • Apaiser la circulation sur les RD traversant la ville

Les axes structurants du projet

1 – Création d’une rue nord-sud

2 – Création d’un desserte apaisée

3 – Création de deux nouveaux carrefours sur les deux routes départementales

4 – Création d’un nouveau parvis

5 – Création d’un parc dans la pente

6 – Démollition des bâtiments

7 – Amélioration des liaisons piétonnes vers le Bourg, et vers Beauregard

8 – Amélioration de la liaison piétonne au droit du tunnel

9 – Amélioration de la liaison piétonne vers le nord-ouest

10 – Amélioration des carrefours

Un projet concerté

Toutes les étapes importantes du projet donneront lieu à concertation. Déjà, l’étude préliminaire confiée à l’Agence Devillers & Associés a donné lieu à :

  • La réalisation d’une « balade-discussion » sur site, ouverte à tous (novembre 2016).
  • Deux points d’étape à l’intention des conseillers municipaux.
  • Un atelier de travail avec une trentaine de Cellois de différents quartiers (novembre 2017). D’autres réunions interviendront au fur et à mesure de l’avancement du projet.

Un projet autofinancé

Un projet qui ne coûtera rien à la ville : les nouveaux équipements et espaces publics créés sont financés par les revenus liés à la création des logements, commerces et activités. Et même, bien au contraire : l’arrivée de nouveaux habitants, dans une ville où les équipements publics sont déjà largement dimensionnés pour les accueillir, constituera une ressource supplémentaire permettant de poursuivre la politique de stabilité fiscale bien au delà du présent mandat.

Calendrier

2018

Réalisation des études techniques préalables (études de sols, étude d’impact environnemental, relevés de géomètre…) et, si possible, d’un premier aménagement de voirie.

2019

Création des espaces publics structurant le projet : réalisation de la rue transversale et 1er aménagement du parc dans la pente ; lancement des concours d’architecte médiathèque, premiers logements, brasserie.

2020…

Réalisation des tranches successives de construction.

Dossier Coeur de ville

Découvrez le dossier Coeur de ville