En synthèse

  • Projet entièrement financé par les cessions foncières avec une plus-value permettant le financement des équipements publics : médiathèque, crèche, parc, voirie et opérations connexes…
  • Approbation du projet à l’unanimité des suffrages exprimés lors du Conseil municipal du 9 avril 2019
  • Réalisation confiée à un aménageur dont le choix se fera en décembre 2019
  • Démarrage des travaux en 2020 en lien avec la construction de la médiathèque
  • Médiathèque, parvis, immeuble brasserie et rue centrale livraison en 2023
  • Livraison progressive des autres lots jusqu’en 2026

Pourquoi un coeur de Ville ?

  • Créer un véritable centre urbain attractif, lieu de rencontre des quartiers, offrant de nouveaux services et équipements : médiathèque, brasserie, salle de réunion associative adaptés aux nouveaux besoins…
  • Compléter l’offre commerciale de la ville et accueillir de nouvelles activités
  • Créer un véritable parvis d’Hôtel de Ville sans circulation automobile
  • Offrir un nouvel espace vert en transformant la pelouse en parc public en continuité avec le parc de la Grande Terre
  • Permettre des parcours résidentiels avec la création de logements répondant aux besoins des Cellois et conformes aux dernières normes de confort et de qualité
  • Insuffler une nouvelle dynamique à notre ville en permettant l’arrivée de nouveaux habitants
  • Apaiser la circulation sur les RD traversant la ville

Les axes structurants du projet

1 – Création d’une rue nord-sud

2 – Création d’un desserte apaisée

3 – Création de deux nouveaux carrefours sur les deux routes départementales

4 – Création d’un nouveau parvis

5 – Création d’un parc dans la pente

6 – Démollition des bâtiments

7 – Amélioration des liaisons piétonnes vers le Bourg, et vers Beauregard

8 – Amélioration de la liaison piétonne au droit du tunnel

9 – Amélioration de la liaison piétonne vers le nord-ouest

10 – Amélioration des carrefours

Un projet concerté

Dans le cadre du projet Coeur de ville, la municipalité s’est naturellement lancée dans une démarche de concertation avec les Cellois. Ainsi plusieurs dispositifs ont été mis en place tout au long du processus du projet Coeur de ville : balade urbaine, ateliers participatifs, réunions publiques, articles dans la presse locale, réunions avec les riverains, réalisation d’une exposition et mise à disposition d’un registre.

L’analyse finale des résultats de cette concertation permet de mettre en évidence une forte adhésion à ce projet d’aménagement urbain visant à créer un centre-ville attractif et vivant. Les éléments essentiels que l’on peut retenir sont les suivants :

  • préserver les qualités de ce site en matière d’environnement paysager
  • la construction d’équipements structurants comme la médiathèque ou encore la crèche est appréciée,
  • la construction de logements neufs accessibles est également un élément mis en avant
  • les circulations douces visant à apaiser la circulation tout en préservant, voire en créant de nouvelles places de stationnement est un élément fort du programme à préserver

La commune de La Celle Saint-Cloud a souhaité que l’aménagement du projet Coeur de Ville soit réalisé sous le mode de la concession d’aménagement.
Ce mode de réalisation permet à la collectivité de concéder à un opérateur spécialisé la maîtrise d’ouvrage de son projet et, notamment, de transférer le financement des aménagements, travaux et équipements prévus, tout en gardant la maîtrise et le contrôle sur la mise en oeuvre de l’opération.

La procédure de mise en concurrence vient donc d’être lancée en vue de la désignation du concessionnaire, afin de réaliser l’opération d’aménagement.

Un projet autofinancé

Un projet qui ne coûtera rien à la ville : les nouveaux équipements et espaces publics créés sont financés par les revenus liés à la création des logements, commerces et activités. Et même, bien au contraire : l’arrivée de nouveaux habitants, dans une ville où les équipements publics sont déjà largement dimensionnés pour les accueillir, constituera une ressource supplémentaire permettant de poursuivre la politique de stabilité fiscale bien au delà du présent mandat.

A télécharger

Dossier de synthèse