À La Celle Saint-Cloud, les arbres sont partout. La ville s’est développée au milieu de la forêt et ses quartiers se sont construits dans les parcs de grandes propriétés plantés d’essences rares. Contrairement à la plupart des autres communes de la région parisienne, La Celle Saint-Cloud a conservé ses arbres. Elle les aime, les entretient et ces arbres contribuent à l’exceptionnelle qualité de vie que tous apprécient à sa juste mesure, les habitants anciens, fiers de ce patrimoine, et les plus récents, attirés par un environnement forestier de qualité dont nous connaissons aujourd’hui les effets bénéfiques pour la santé et le bien-être.

À consulter

Téléchargez le dossier du mois de janvier 2021

CONCOURS

L’arbre de l’année 2021

L’Arbre de l’année est un concours national organisé par l’ONF et le magazine Terre Sauvage, avec le soutien de l’agence des espaces verts de la région IDF. Il s’adresse à tout individu, groupe ou personne morale (famille, commune, classe, école, entreprise, groupe scout, etc…). Le jury s’intéressera aux caractéristiques naturalistes et esthétiques du sujet, et prendra en compte également l’histoire culturelle, affective, sociale, symbolique et historique de l’arbre.

En savoir +

Dépôt du dossier de candidature : 24 août
Cliquez ici pour accéder au règlement

FÉVRIER 2021

L’arbre du mois, dans le bois de Tournebride

« Arbre remarquable de France »

Propriété de la Ville, il présente de superbes variétés d’arbres et surtout des châtaigniers ancestraux.

MARS 2021

L’arbre du mois, le Châtaigner Place du Général Audran

C’est le plus célèbre châtaignier de la ville, situé Place du Général Audran au cœur du quartier de la Châtaigneraie. Autrefois le quartier était composé de parcelles boisées et de vastes pâtures. Le châtaignier a pu se développer sans concurrence de proximité au milieu d’une prairie. C’est à partir de 1920 que les premières constructions apparaissent, en 1930 on comptait sept maisons dans le lotissement. En 2010, la place est réaménagée avec la création d’une allée traversante qui permet d’admirer toute la beauté de cet arbre. De nos jours, ce majestueux arbre orne toujours la place avec ses vingt mètres d’envergure.

Particularités du Châtaignier

Nom : castanea sativa
Nom commun : Châtaignier commun
Famille : fagacées (comme le chêne, le hêtre)
Origine : Asie mineure, introduit dans les Cévennes par les romains
Durée de vie : 1000 ans et +
Sa feuille : longue 20cm, alternée, bordée de dents pointues
Son écorce : lisse, fissurée en long, brun foncé
Son fruit : fruit sec (akène) dans une bogue : la châtaigne
Soins et entretien : les jardiniers de la ville réalisent régulièrement des lâchers de Torymus sinensis, insecte utilisé pour lutter contre le cynips. Les larves du Torymus se nourrissent des larves du cynips pour grandir. Par la taille, les jardiniers suppriment les bois morts et équilibrent la ramure de l’arbre.

AVRIL 2021

Particularités du Tilleul

Nom latin : Tilia cordata
Nom commun : Tilleul commun
Famille : Tiliacéaé
Origine : Europe
Durée de vie : entre 500 et 1000 ans
Sa feuille : longue de 5 cm, alternée, en forme de cœur
Son écorce : lisse, gris clair sur les jeunes sujets, se fissurant sur les sujets âgés.
Sa fleur : en grappes pendantes de 2 à 10, avec une longue bractée vert pâle, très odorantes, en maijuin.
Son fruit : petites boules de 0,3 cm, groupées par 2, 3 ou 4, et munies d’une aile qui facilite leur dissémination par le vent.
Risque de pollen allergisant : faible car les fleurs dispersent très peu de pollen dans l’air.
Utilisations : l’utilisation principale du tilleul est médicinale (infusions et baumes), ses fleurs ont des vertus calmantes et apaisantes. C’est aussi une plante mellifère pour la fabrication de miel. Le tilleul brûle mal mais son charbon est utilisé pour la fabrication du fusain.

L’arbre du mois, les Tilleuls Place de l’Église

Les six tilleuls de la place de l’Église encadrent la copie de la fontaine installée par Morel de Vindé, soucieux de la bonne santé et de l’accès à l’eau potable de ses concitoyens. Le tilleul apparait en Europe peu après la dernière glaciation, il y a entre 8 800 et 6 900 ans, et permet de diversifier une forêt alors composée essentiellement de pins sylvestres et de bouleaux. En raison de son ancienneté sur le territoire français, le tilleul a plusieurs symboliques : il est tout d’abord (avec l’orme) « l’arbre de Sully », planté sous la recommandation du ministre d’Henri IV vers 1 600 au cœur de chaque village, faisant office de point de rencontre pour les habitants. Il fait ensuite parti des « arbres de la liberté » avec le chêne et le peuplier, plantés dans toute la France lors de la Révolution pour célébrer la liberté et la République.

MAI 2021

Particularités du Cerisier à fleurs

Nom latin : Prunus serrulata
Nom commun : Cerisier à fleurs
Famille : Rosaceae
Origine : Asie (Japon, Corée, Chine)
Durée de vie : de 40 à plus de 100 ans
Sa feuille : caduque simple, jusqu’à 12 cm, à la bordure dentelée, vert tendre au printemps et jaune- orangé en automne
Son écorce : fine et grise, se détachant en bandes circulaires sur les sujets âgés
Ses fleurs : roses, de petite taille, groupées en bouquet de 3 à 5
Son fruit : pas de fruits sur cette variété
Risque de pollen allergisant : inexistant
Utilisation : bois de qualité à grain fin. L’huile essentielle des fleurs est utilisée comme parfum et en aromathérapie

L’arbre du mois, le Cerisier à fleurs autour de l’étang de Beauregard ou en face du château 

Le Cerisier à fleurs, également appelé Cerisier du Japon fleurit entre avril et mai et marque le début du printemps. Il est l’un des premiers arbres à colorer le paysage de ses pétales roses. Cette floraison est éphémère, puisque les pétales tombent rapidement.

Légendes et tradition

Trouvant son origine en Asie, c’est au Japon qu’il prend de l’importance puisque sa floraison est fêtée depuis l’antiquité. Il est coutume de pique-niquer sous les cerisiers en fleurs lors du hanami. Véritable symbole de la culture japonaise, il est omniprésent dans l’art, notamment via les peintures de l’artiste Hokusai ou, plus proche de notre époque, les mangas. Le mot japonais pour désigner la fleur est « Sakura », qui est également un prénom féminin.

JUIN 2021

L’arbre du mois, le Paulownia du domaine de Beauregard

> Le nom latin du Paulownia fût donné par le bavarois Von Siebold, qui travaillait comme médecin et botaniste pour le compte de la Compagnie Néerlandaise des Indes orientales au Japon, en l’honneur d’Anna Pavlovna, soeur du Tsar Alexandre 1er et alors Princesse de Hollande.

> Le bois Paulownia est de faible densité, proche de celle du liège. Au Japon, on l’utilise pour faire des sandales mais aussi des meubles notamment les célèbres commodes en paulownia. En Chine, un grand nombre d’instruments de musique à cordes est réalisé avec son bois compte tenu de ses qualités acoustiques. Ses propriétés mécaniques ainsi que sa légèreté le rendent idéal dans l’industrie du matériel sportif.

> Au Japon, des maisons prestigieuses sont entièrement construites en bois de paulownia.

> Le paulownia peut absorber 10 fois plus de dioxyde de carbone qu’un autre arbre.

Particularités du Paulownia

Nom commun : Paulownia
Origine : Nord de la Chine
Durée de vie : entre 70 et 100 ans
Sa feuille : grande et large (jusqu’à 40 cm de large)
Son écorce : grise avec un peu de relief
Sa fleur : en grappes, dressées, violettes en mai
Son fruit : capsules ovoides