Juin 2022

Ensemble pour La Celle Saint-Cloud

Après deux ans de confinement, le désir de partir vers des horizons lointains s’est fait sentir pour beaucoup d’entre nous. Mais refaire un titre d’identité est vite devenu un casse-tête, très difficile a contourner même en partant loin de la Celle Saint Cloud. Très rapidement l’équipe de la mairie chargée d’établir les documents officiels (CNI et passeports) s’est organisée pour proposer aux cellois de venir, sans rendez-vous, déposer leur dossier. A six reprises donc, des centaines de cellois ont été accueillis, bravant pour certain les intempéries et, parfois, la durée de l’attente. Dans le même temps, d’autres encore sont accueillis, sur rendez-vous, par les services de l’Etat dans le cadre de France Services, pour remplir leur déclaration d’impôts, exercice souvent difficile et rébarbatif qui nécessite de précieux conseils. Notre équipe municipale, appuyée sur de solides services efficaces et réactifs a a cœur de rester disponibles pour les cellois. Elle le fera aussi en vous proposant le 4 septembre la traditionnelle journée des associations, pendant laquelle vous retrouverez toutes les associations de la Ville qui oeuvrent pour proposer un large choix d’activités pour petits et grands, créatifs ou sportifs. Ce sera l’occasion pour les nouveaux arrivés de découvrir la richesse des propositions des associations celloises et pour tous de passer un moment convivial et sympathique. Avant cela retrouvons nous le samedi 25 juin pour les traditionnelles de fêtes de la ville !

Laurent Dufour
ensemblepourlcsc@gmail.com

Ambition Celloise

Nous avons appris la suspension de l’éclairage public sur la ville entre 2 h et 5 h du matin par un entrefilet dans le magazine de mai. Lors du dernier conseil municipal, le Maire n’avait pas cru nécessaire d’en informer les élus. Sur le fond, se conformer au Grenelle II sur l’environnement est légitime; pourtant des questions concrètes se posent : La lutte contre la pollution lumineuse est nécessaire, mais pourquoi les villes environnantes n’ont pas pris ce jour la même décision. Qu’en est-t il des résidences privées voire de certains particuliers. En termes de sécurité, la vidéo protection est elle efficace dans l’obscurité. Vue l’état de certains trottoirs et chaussées, qui serait pénalement responsable en cas d’accident. Nous proposons d’autres solutions qui consisteraient des 22h a baisser l’intensité lumineuse des réverbères, de veiller a ne pas, pour des raisons techniques laisser des journées entières l’éclairage public allumé, de plus, dans les endroits très fréquentés, il pourrait être envisagé la pose de lampadaires « intelligents » fonctionnant le temps d’une présence humaine. Si cette décision devenait pérenne, pourquoi ne pas l’inscrire dans le P.L.U. Dans l’article, Il est fait état d’économies induites par cette suspension; dans ces conditions, est il envisagé de baisser la température de l’eau de la piscine, des bâtiments publics dont les écoles car chauffés au gaz dont le prix s’envole. Nous espérons des réponses précises lors du conseil municipal de juin.

Jean-François Baraton, Isabelle Toussaint, Stéphane Michel, Carmen Ojeda-Collet
ambition-celloise.fr

Solidaires pour La Celle Saint-Cloud

Cellois Info abordait, dans son numéro du mois dernier, le projet de « requalification » de Beauregard. Ce projet nous semble très important pour notre ville, d’une part parce qu’il concerne de l’ordre d’un tiers de ses habitants, mais aussi parce que ce quartier, qui nécessite d’être rénové en raison de son âge, concentre l’essentiel des problèmes de notre commune : isolé, parfois assez dégradé, de mauvaise réputation (surtout entretenue par ceux qui n’y vivent pas). C’est pourtant une résidence très verte, active et vivante, dont on peut encore améliorer la qualité de vie. Il nous semble donc normal que notre commune s’engage fortement, y compris budgétairement, dans sa rénovation, afin d’avoir son mot a dire sur les projets envisagés, mais nous ne sommes pas convaincus par l’approche qu’en a la majorité municipale. Par exemple, nous n’avons pas compris son idée d’une « résidentialisation » par sous-quartiers. Lorsque nous avons interrogé sur cet aspect le maire, en conseil municipal, nous n’avons obtenu que des réponses très évasives. Et ce n’est pas une nouvelle loge de gardien et la densification de Beauregard par la création d’immeubles neufs qui favoriseront l’émergence de ces nouveaux sous quartiers. Depuis 4 ans que le projet est annoncé, il n’y a pas eu de concertation avant ces derniers jours. Encore une fois, on a l’impression forte que l’on avance au fil de l’eau, sans donner la moindre cohérence.

Olivier Blanchard et Marie-Pierre Delaigue
eag.valcsc@gmail.com