Octobre 2020

Ensemble pour La Celle Saint-Cloud

De nombreux signaux comme le dérèglement climatique, flagrant cette année, ou les limites d’un modèle économique mondialisé conduisent à nous poser la question du mode de développement que nous souhaitons pour nous et nos enfants. Un consensus non-partisan devrait se dégager pour mettre en place des solutions pragmatiques conciliant la protection de notre environnement et la poursuite d’un développement harmonieux. Nous voulons en tout premier lieu conserver notre cadre exceptionnel. Des actions de mise en valeur de ce patrimoine forestier seront prochainement lancées avec un accent mis sur la réponse à la dégradation de l’état sanitaire des arbres soumis à des conditions climatiques difficiles. Nous allons poursuivre et accélérer les investissements dans le domaine des économies d’énergies, qu’il s’agisse de l’isolation ou de la rénovation des installations de chauffages des bâtiments ou du passage en LED de l’éclairage public. Une enquête publique en cours sur les possibilités provenant des énergies renouvelables pourrait offrir de nouveaux horizons. L’augmentation régulière de l’offre de transports collectifs (Trains et bus) et la création progressive d’un réseau de cheminements Cycles permettra de réduire le recours à la voiture particulière. De nombreuses autres actions sont lancées : recyclage de tous les emballages ménagers, ressourcerie, bio, tables de tri et menu végétarien dans les écoles. Nous comptons sur chacun d’entre vous pour nous accompagner dans cette démarche.

Jean-Christophe Schnell

ensemblepourlcsc@gmail.com

Ambition Celloise

Une enquête d’utilité publique a été lancée du 31 août au 2 octobre. Son but est d’autoriser la modification du plan local d’urbaniste pour réaliser de nouveaux logements sociaux. Certes la ville doit respecter ses engagements, mais les sites choisis ne sont pas les mieux adaptés. Après la construction en cours de 78 logements avenue M. de Hirsch à Beauregard, la construction 66 nouveaux sur le parking attenant devrait débuter fin 2021 densifiant fortement ce quartier. L’autre site est celui situé à côté de la piscine Corneille : 48 logements coincés entre la voie ferrée, le mur borgne de la piscine, et la gare routière avec seulement 24 places de stationnement pour les résidents. Pendant les travaux, plus d’accès par le pont ni parking pour les usagers de la piscine. Mais le véritable problème est le manque de mixité sociale dans ces constructions. La ville propriétaire des terrains, aurait pu l’imposer comme condition de vente bailleur I3F. La possibilité pour des familles de conditions sociales différentes de vivre ensemble est gage d’une ville apaisée. Elus d’opposition nous proposons que chaque nouvelle construction collective sur notre ville respecte cette mixité ; cela concerne le projet coeur de ville et ses 250 logements sociaux du quartier des Gressets. Pourquoi ne pas faire une réunion publique en respectant évidemment tous les gestes « barrières » pour débattre du bien fondé de ces projets.

Jean François Baraton, Isabelle Toussaint. S. Michel , Carmen Ojeda-Collet

Solidaires pour La Celle Saint-Cloud

Depuis la rentrée de septembre, nous pouvons constater un net accroissement de la circulation, matin et soir, sur les axes principaux de notre ville. Cela peut s’expliquer en partie par la crainte de certains d’utiliser les transports en communs dans une période de recrudescence de la Covid. Mais il faut aussi avoir en tête que le besoin de transports augmente de plus de 3% par an dans la région Ile de France, tout particulièrement en banlieue, et que la situation de cette année risque de devenir normale dans 2 ou 3 ans. Il faut donc prendre le problème à bras le corps, comme nous l’avons proposé lors de la campagne municipale, en développant considérablement l’offre de transports collectifs (navettes vers Paris et Saint-Quentin). Une récente étude de l’Agence Européenne de l’Environnement nous apprend que 13% des morts dans l’UE sont dues à la pollution, notamment automobile : à la question des temps de transports s’ajoute celle de la pollution. Enfin, le confinement du printemps a eu au moins un aspect positif, en nous offrant un silence extraordinaire que nous ne connaissions plus depuis des décennies dans notre commune. Dès la fin du confinement, nous avons eu droit au retour de nombreux véhicules aux échappements non conformes (motos et voitures souvent haut de gamme) : contre cela, il est certainement possible d’agir par des contrôles réguliers. L’organisation des transports doit être une priorité pour les années à venir.

Olivier Blanchard et Marie-Pierre Delaigue
eag.valcsc@gmail.com

Septembre 2020

Ensemble pour La Celle Saint-Cloud

Dès son installation, le Conseil municipal s’est mis au travail pour mettre en œuvre le programme approuvé par nos concitoyens lors des élections municipales. Les élus sont, chacune et chacun, dotés d’une feuille de route ou chargés d’apporter leurs propositions dans les commissions municipales ou les organismes au sein desquels ils ont été désignés. Ce travail est nécessairement collectif, et nous souhaitons travailler en bonne intelligence avec les groupes d’opposition. Ce n’est donc pas sans le déplorer que nous avons constaté, dès la première séance, l’attitude polémique du groupe « Ambition celloise ». Plusieurs recours contestant l’élection municipale ont été déposés par ce groupe, tous promptement rejetés par le Conseil constitutionnel, qui considère qu’il n’y a pas lieu de statuer. Probablement par dépit, ce même groupe s’en prend aux personnes par des allégations trompeuses et biaisées relatives aux indemnités légales d’élus. Nous ne cèderons pas à l’invective ni à la polémique, qui ne correspondent pas aux attentes des Cellois ! Ce mandat a pour but le service de nos concitoyens, et nous nous enrichissons des propositions constructives émanant des différents groupes municipaux. C’est à un dialogue constructif que nous invitons les groupes d’opposition, et à un travail au service de notre ville. Ainsi vous pourrez compter toujours sur notre engagement, à vos côtés, en particulier dans les moments difficiles que nous traversons. À tous, jeunes, parents, aînés, nous souhaitons, une très bonne rentrée !

Valérie Laborde, Laurent Dufour et Julie Martinot

ensemblepourlcsc@gmail.com

Ambition Celloise

La rentrée sera difficile pour de nombreux cellois qui subissent les effets de la crise sanitaire et économique toujours présentes ; certains risquent de perdre leur emploi, d’autres auront des revenus moindres avec ce que cela entraine au quotidien. Dans de nombreuses communes les élus ont décidé de baisser leur indemnité en cette période de crise majeure. Chez nous, Monsieur le Maire augmente la sienne de 38% par rapport à ce qu’il percevait l’an dernier, soit 72000 euros sur la mandature. Chacun jugera. Le rôle des élus d’Ambition Celloise est de s’interroger sur le bien fondé des projets proposés par la majorité, mais aussi de faire des propositions. Nous réitérons notre demande : une police municipale et un déploiement plus judicieux de la vidéo protection ; Il y a urgence. En juin, 11 vols de voitures sont à déplorer, notamment à La Chataigneraie, faisant suite aux incendies volontaires de nombreux véhicules. En juillet, de graves incivilités ont entrainé des destructions de matériels publics nécessitant l’intervention de la police de Versailles…, sans oublier les trafics illicites. Ce climat d’insécurité a pour conséquence, en plus des préjudices individuels, la baisse sensible d’attractivité de notre commune et les conséquences qui en découlent. Dans votre programme de campagne, vous aviez repris Monsieur le Maire, nos propositions sécuritaires, affirmant même qu’il y aurait création d’une police municipale et doublement des caméras vidéo en 2020 ; respectez votre parole !

Jean François Baraton, Isabelle Toussaint. S. Michel , Carmen Ojeda-Collet

Solidaires pour La Celle Saint-Cloud

Parmi les sujets qui seront abordés lors des 6 ans du mandat municipal qui vient de débuter, nous serons particulièrement vigilants sur ceux qui structurent notre ville (cœur de ville, rénovation de Beauregard, transports) et ceux qui permettent d’assurer les solidarités entre les cellois (tarifs, logements sociaux, intercommunalité). Dans l’état actuel du projet de cœur de ville, nous ne voyons toujours qu’un pâté de maison, sans liaison avec la gare ni avec la place du Jumelage : ce n’est pas ainsi que l’on améliorera la vitalité de notre commune. D’ailleurs, ce projet ne prévoit pas de logements sociaux, ce qui augmente encore notre déficit au regard de nos obligations légale, qui est supérieur à 40%. Nous sommes donc d’autant plus inquiets pour le projet de rénovation du quartier de Beauregard. Nous craignons que la majorité municipale, à son habitude, fasse porter une nouvelle fois l’effort en matière de logements sociaux sur ce quartier, sans concertation réelle avec ses habitants. La crise environnementale nous impose des mesures très fortes en matière de transports. Il faudra donc favoriser très fortement les transports collectifs et lutter contre les nuisances sonores de trop nombreux véhicules. Enfin, nous estimons que les tarifs des services proposés par notre commune sont trop souvent dissuasifs pour les ménages les moins favorisés financièrement. Il en résulte que, bien souvent, ces services profitent en priorité aux plus aisés : c’est une injustice flagrante.

Olivier Blanchard et Marie-Pierre Delaigue
eag.valcsc@gmail.com