Décembre 2018

Ensemble, préparons l’avenir de La Celle Saint-Cloud

Le dossier spécial consacré au Coeur de ville dans le dernier Cellois Infos donne peu d’informations sur le projet, hormis un plan d’implantation prévisionnel. Rien n’est précisé sur le centre médical. Aucun élément concret n’est apporté sur l’espace co-working. Sur la médiathèque, l’estimation du projet (5,4 M€) n’est pas donnée. La ville restant maître d’ouvrage, l’équipement ne sera donc pas financé par l’opération d’aménagement, a contrio de la crèche de 60 berceaux. Mais la médiathèque a-t-elle vocation à remplacer les bibliothèques existantes? 60 places de stationnement créées sur Charles de Gaulle sont annoncées, mais aucun bilan de stationnement n’est établi. Les places seront-elles en nombre suffisant pour les équipements et les commerces ? En zone urbaine peu densifiée , le stationnement est une condition nécessaire à la dynamique commerciale. Monsieur Le Maire indique que « l’arrivée de nouveaux arrivants dans une ville déjà bien dimensionnée pour les accueillir ne pourra qu’accroitre les ressources disponibles ». Mais lors du débat d’orientation budgétaire, la majorité a souligné sa difficulté à faire face à la demande croissante de place en centre de loisirs. Quatre ans que la majorité murit ce projet qui se veut structurant pour notre ville et l’information donnée aux cellois reste au stade de l’ébauche. Souhaitons que l’année 2019 soit celle de l’information des cellois.

Stéphane Michel

contact@stephanemichel.fr

Ensemble, à gauche, solidaires
pour La Celle Saint-Cloud

L’année 2017 s’était achevée dans une ambiance étrange, après l’élection surprise d’un président flamboyant, sorti de nulle part. L’année 2018, elle, ne nous a pas surpris : le « en même temps » du Président, qui prétend faire plus en diminuant les prélèvements, qui prétend que la réussite de certains entraînera celle de tous les autres, ne tient pas dans le temps, quand on le confronte aux réalités. On ne pourra pas assurer la transition écologique, qui sera une révolution qui impactera nécessairement notre vie de tous les jours, en prétendant faire porter le même effort par tous, car bon nombre des français ne peuvent tout simplement pas l’assumer; c’est une question de survie pour eux, et des mécanismes de solidarités devront être mis en place. A la petite échelle de notre commune, il faudra encore plus, nous l’avons déjà dit, travailler à un renforcement de l’offre de transports collectifs. Il faudra aussi une politique tarifaire qui n’exclue jamais ceux qui seraient intéressés par un service proposé par la commune (et n’oublions pas que certains n’osent pas demander si on ne leur propose pas directement une solution qui leur convient). Il faudra enfin améliorer encore considérablement notre offre de logements à vocation sociale, partout dans la commune. Notre année 2018 n’en sera que meilleure. C’est en tous cas ainsi que nous vous la souhaitons.

Olivier Blanchard et Marie-Pierre Delaigue

eag.valcsc@gmail.com

La Celle qu’on aime

Le maire réagit régulièrement à notre tribune directement dans le même numéro du magazine municipal. Cela souligne que nous visons juste. Ainsi, dans le numéro de novembre dernier, lorsque nous estimons que la construction de 144 logement sociaux, s’ajoutant aux 57 logements sociaux récemment construits ainsi qu’au conventionnement d’une nouvelle tranche de 200 logements, présente un risque de ghettoïsation du domaine de Beauregard, il ne s’agit pas d’une simple critique « profondément inexacte » comme l’affirme le maire dans son édito. C’est bien une forte inquiétude, partagée par de nombreux résidents de Beauregard, que nous relayons. Nous demandons plus de mixité sociale dans ce quartier. Plus que jamais, nous écoutons les Cellois. L’actualité sociale récente souligne combien l’écoute est indispensable. Présents dans toutes les commissions municipales ainsi qu’à chaque conseil, nos propositions et nos observations mériteraient d’être mieux considérées alors même que nous constatons souvent leur reprise, avec un certain décalage dans le temps, dans les actions et le projet de la majorité municipale (réduction des dépenses de fonctionnement, stabilité fiscale, renforcement des investissements etc.). En ce début d’année, nous vous présentons nos voeux les meilleurs. Nous souhaitons également la concrétisation réelle des grands projets envisagés pour notre ville et promis depuis longtemps (Coeur de ville, médiathèque…).

Jean-François Baraton, Stéphane Dassé, Frédérique Vial

contact@lcqaime.fr

La Celle Saint-Cloud 2020

Le Conseil départemental a décidé de réaliser une opération d’extension de restructuration et d’extension du collège Louis Pasteur, pour un budget de plus de 25 millions d’euros. En effet, les bonnes relations de la ville avec le Département et la Région sont un atout essentiel de notre politique d’aménagement et de rénovation des équipements publics. Ce collège construit à la fin des années 1960 n’est plus adapté aux besoins contemporains des collégiens et n’offre plus une capacité suffisante pour accueillir tous les élèves dans des conditions optimales. Cette opération vise notamment à mieux implanter le collège Pasteur dans son environnement immédiat, notamment en le dotant d’un véritable parvis ouvert sur l’espace public et d’une dépose minute, afin d’éviter la formation d’attroupements et gêner la circulation automobile avenue de Circourt. Un nouveau gymnase sera construit sur le site, l’espace ainsi libéré permettant la construction d’une extension du collège, dont la capacité sera portée de 400 à 500 places, et d’un parking souterrain pour le personnel éducatif, permettant de libérer des places de stationnement dans l’espace public. Parallèlement, des travaux d’étanchéité et d’isolation seront effectués pour une meilleure performance énergétique. Pendant les travaux, un collège provisoire sera implanté à proximité, afin que les collégiens puissent poursuivre normalement leur scolarité pendant toute la durée du chantier, qui s’étendra du printemps 2021 à fin 2023.

Sylvie d’Estève

lacellesaintcloud2020@gmail.com