Juin 2018

Ensemble, préparons l’avenir de La Celle Saint-Cloud

Quels rythmes scolaires pour la rentrée 2018 ? En novembre 2017, chaque parent d’un enfant scolarisé dans une école maternelle ou élémentaire de la ville recevait un mail pour répondre sous une semaine à une enquête sur les rythmes scolaires. Entre 2015 et 2016, l’État a conduit une réforme des rythmes scolaires, imposant à toutes les communes la mise en œuvre de la semaine de 4,5 jours (avec le mercredi matin) dans les écoles publiques. Il appartient depuis aux communes de proposer des activités pendant la semaine après le temps scolaire, outre la garde périscolaire payante déjà en place. En 2017, face aux difficultés réelles des communes, notamment les plus petites, le nouveau Ministre de l’Education Nationale a souhaité donner la possibilité aux communes de revenir à la semaine de 4 jours. La Celle Saint-Cloud a gardé la semaine de 4,5 jours en 2017 et consulté les parents durant cette même année. En ce début de mai, alors que nous approchons de la fin l’année scolaire, aucune information sur le résultat de l’enquête n’a été communiqué officiellement aux parents. L’équipe municipale n’a encore officilisé aucun choix ni aucune orientation pour la rentrée scolaire 2018. Ce choix doit être guidé en priorité par le résultat de la consultation des parents. Ce sont eux qui assument la difficulté de concilier le temps scolaire, avec les

Stéphane Michel
contact@stephanemichel.fr

Ensemble, à gauche, solidaires
pour La Celle Saint-Cloud

Le renouvellement en cours des conseils de quartiers créés en 2015 est l’occasion de faire un point sur leur fonctionnement. Contrairement à ce qui nous avait été annoncé, nous n’avons pratiquement pas eu de retour en conseil municipal si ce n’est pour nous dire, lors de celui du 10 avril, qu’ils allaient être modifiés afin de « renforcer le lien », en impliquant plus leurs membres. Notre sentiment, sur cette question, c’est que le manque de lien entre les conseils de quartiers et le conseil municipal est surtout un problème d’animation. Ces conseils doivent donner à leurs membres envie d’y participer (à des dates qui conviennent à un maximum) parce qu’écoutés et reconnus : c’est en ajoutant des questions concernant la ville dans son ensemble aux informations concernant strictement leur quartier qu’on leur donnera du sens. Transports, services, environnement, animation de la ville, doivent revenir lors de chaque réunion. Et ces questions doivent être traitées avec des parties d’ordres du jour communes aux 3 quartiers, afin de les confronter et d’en discuter ensuite en conseil municipal, sur la base de compte-rendus, et d’en tirer des conclusions qui seront mises en œuvre. Les conseils de quartiers doivent être aussi des lieux de discussion sur l’ensemble des questions qui concernent notre commune, et ne pas être limités à la défense des intérêts d’une partie des cellois.

Olivier Blanchard et Marie-Pierre Delaigue
eag.valcsc@gmail.com

La Celle qu’on aime

Dans notre ville, à entendre le Maire, tout va très bien, néanmoins quelques sujets prêtent à la critique : les stades, la MJC, le cinéma et le théâtre seront encore fermés pendant l’été, tant pis pour ceux qui ne partent pas en vacances ; des voies entières en particulier dans Beauregard restent dans un état très dégradé, l’éclairage public est encore trop souvent en panne, l’absence de police municipale se traduit par des problèmes de sécurité et de stationnement non traités, la salle Caravelle n’est toujours pas rénovée, les tarifs municipaux augmentent au-delà de l’inflation cette année encore, le projet cœur de ville avance au ralenti… Mais à part ça, tout va très bien, tout va très bien ! Pour y remédier et améliorer le niveau de service public dans notre ville, il faut augmenter le budget d’investissement insuffisant depuis trop longtemps et redéployer les dépenses de fonctionnement. Cela suppose de trouver le moyen de faire de substantielles économies par ailleurs. La solution se trouve dans le développement déterminé de la coopération intercommunale qui doit se faire avec Bougival et Le Chesnay. Cela permettra de mutualiser certains services qui emploient de nombreux agents et de partager certains équipements coûteux entre nos trois communes : médiathèque, équipements sportifs, salle des fêtes… Il est temps de travailler vraiment pour faire les économies, qui sont possibles à l’échelle intercommunale, afin de mieux servir les Cellois sans dépenser plus.

Jean-François Baraton, Stéphane Dassé, Frédérique Vial
contact@lcqaime.fr

La Celle Saint-Cloud 2020

Fidèles lecteurs de ces tribunes, vous avez pu constater que les élus du groupe « La Celle qu’on aime » ne savent que s’y livrer à la critique systématique et caricaturale de l’action municipale, sans reculer devant les contradictions et souvent au prix de la désinformation. Quelques exemples glanés parmi les précédentes tribunes : – sur la désinformation : annonces par ces élus, de la suppression de la desserte de Beauregard par le bus, de la création de 50 logements sur le stade Corneille, de l’enlisement manifeste des travaux de la place Berthet, du risque de voir l’allée de la Grande Promenade transformée en voie de circulation pour rejoindre Louveciennes, de la crainte de voir le projet de Cœur de ville se conclure par le rafistolage de l’ancienne Sécu en pseudo médiathèque, etc ; – sur les contradictions : affirmation de la nécessité de réaliser un véritable Cœur de ville, mais paradoxalement, refus de déconstruire l’ancien immeuble vétuste de la Sécu, d’intégrer la parcelle privée dans l’opération et proposition de partager l’équipement de médiathèque avec Le Chesnay ce qui revient à prôner l’absence de médiathèque dans notre ville ; – contradictions également au plan financier où ces élus, cédant à la démagogie, veulent à la fois baisser les tarifs et la fiscalité mais, en même temps, accroître les dépenses, au risque de déséquilibrer le budget municipal !

Georges Lefébure
lacellesaintcloud2020@gmail.com