Mai 2017

Ensemble, préparons l’avenir
de La Celle Saint-Cloud

Nous reconduirons en 2017 notre soutien à la majorité sur son maintien des taux d’imposition. Bien qu’étant dans l’opposition, en avril 2016 nous avons voté « pour » les taux d’imposition des taxes locales proposés par Monsieur le Maire. Ces taux qui n’ont pas varié depuis plusieurs années sont globalement inférieurs à la moyenne des villes de même strate. Il nous paraissait déraisonnable d’imaginer baisser la fiscalité locale dans le contexte de baisse drastique des dotations de l’État, sauf à compenser par une forte hausse des tarifs municipaux. Concernant les tarifs, à quelques exceptions près, nous nous abstenons. Au vu des informations dont dispose l’opposition, il nous est impossible de prendre position. En effet, voter pour ou contre nécessiterait de connaître le coût complet du service (soit pour un repas scolaire : l’achat des denrées, l’entretien du bâtiment, le coût des personnels…). Ce coût complet permet d’identifier la contribution de l’usager au financement du service, par rapport à la fiscalité et aux dotations. Force est de constater que les tarifs augmentent chaque année, sans correspondance avec un indice économique. Le tarif ne peut être une simple variable d’ajustement des recettes budgétaires. Par contre, il serait légitime de définir la proportion de la contribution des usagers au coût d’un service. L’usager doit-il acquitter 30, 50 ou 80% du coût du service ?

Stéphane Michel
contact@stephanemichel.fr

Ensemble, à gauche, solidaires
pour La Celle Saint-Cloud

C’est la guerre des droites à la Celle Saint-Cloud !
Lors du conseil municipal du 27 février, nous avons assisté, pantois, à des échanges à couteaux tirés entre le Maire et ses opposants de droite, messieurs Baraton et Dassé. Le Maire accusait ceux-ci d’être agressifs et vétilleux dans leurs interventions ; ce qu’on est bien forcés de constater conseil après conseil. Messieurs Baraton et Dassé, pour leur part, accusaient le Maire de ne jamais répondre aux questions posées, ou de manière dilatoire ; ce que l’on constate aussi lors de tous les conseils, et de plus en plus systématiquement.
Ces attitudes un peu infantiles donnent une image peu digne de notre assemblée. Mais, surtout, elles amènent le conseil à ne pas discuter sérieusement des sujets à l’ordre du jour, des projets qu’étaient sensées faire valoir les différentes listes au long de leur mandat.
Nous, élus de gauche, nous trouvons bien embarrassés pour intervenir sereinement au milieu de cette cacophonie. Pour autant, l’idée que nous nous faisons de la politique fait que nous ne souhaitons pas entrer dans ce jeu délétère et que nous resterons toujours dans notre attitude d’opposition constructive.
Dans le contexte national, navrant, dans lequel nous nous trouvons, voilà qui n’est pas glorieux pour ces représentants des habitants de La Celle Saint-Cloud !

Olivier Blanchard et Marie-Pierre Delaigue
eag.valcsc@gmail.com

La Celle qu’on aime

Nous ne cessons de demander la mise en œuvre d’une véritable police municipale, aujourd’hui limitée à 1 agent dans notre commune…
Alors même que l’essentiel des communes voisines en sont équipées, le maire considère que ce n’est pas là une priorité pour La Celle Saint-Cloud. Il refuse même d’en discuter avec nous, ce que nous regrettons particulièrement.
Les actions d’une police municipale sont multiples : prévention des vols de véhicules, prévention des cambriolages, répression des atteintes à la tranquillité publique (y compris dans les parties communes d’immeubles collectifs), maintien de l’ordre pour les manifestations publiques et surveillance des lieux de rassemblement, surveillance du stationnement etc.
Dans une période où les atteintes à la tranquillité publique provoquent l’exaspération d’une partie des habitants de Beauregard, où des tentatives de viols se sont produites autour de la gare et où des effractions sur les véhicules en stationnement sont régulièrement constatées, la mise en œuvre d’une vraie police municipale, dont l’action serait complémentaire de celle de la Police Nationale, ne serait pas du luxe pour protéger notamment les plus vulnérables.
Le maire est un acteur de premier ordre en matière de maintien de la sécurité et de prévention de la délinquance. Nous souhaitons qu’il puisse enfin se donner les moyens d’agir avec efficacité, comme le font déjà nombre de ses collègues.

Jean-François Baraton, Stéphane Dassé, Frédérique Vial
contact@lcqaime.fr

La Celle Saint-Cloud 2020

Outre les sportifs occasionnels, la Ville compte 25 Clubs sportifs et 5 000 licenciés. Un dynamisme rendu possible par l’important patrimoine sportif dont la ville a su se doter.
L’entretien et la valorisation des 14 équipements sportifs, avec le Parc omnisport L.R. Duchesne et la piscine, qui sera ré-ouverte pour l’été, font l’objet d’un Schéma directeur visant
à renforcer l’efficience de leur gestion. Grâce aux subventions obtenues auprès du Conseil régional et du Département, la ville va pouvoir offrir aux nombreux pratiquants un terrain de football synthétique, avenue Maurice de Hirsch, d’ici l’automne.
La Municipalité soutient également la pratique sportive à travers des équipements « hors clubs », à l’instar du terrain multisports de l’avenue Bauffremont réalisé l’an dernier, ou de la rénovation du « terrain rouge » qui le jouxte cette année.
Les subventions municipales aux clubs sportifs (quasiment 200 000 € votés cette année) et l’aide logistique aux manifestations traduisent également l’intérêt porté par la ville à la pratique sportive.
Une politique municipale qui vise non seulement à développer le bien-être physique et psychique des Cellois, mais également à créer du lien social et intergénérationnel au bénéfice du vivre-ensemble. C’est ce sens du collectif qui permet chaque année aux Clubs d’atteindre d’excellents résultats, tant au niveau local que national.

Daniel Turck, Olivier Levasseur
lacellesaintcloud2020@gmail.com