Mai 2019

Ensemble, préparons l’avenir de La Celle Saint-Cloud

Non à une police municipale intermittente pour notre ville ! Au conseil municipal du 9 avril dernier, j’ai voté contre le projet de mutualisation de police municipale avec Bougival. Pour La Celle Saint-Cloud aujourd’hui sans police municipale, cette mutualisation se limite à mettre en oeuvre des patrouilles de police communes pour nos deux villes à raison de deux demies-journées par semaine, uniquement ! Face aux critiques de l’opposition qui n’ont pas manqué, le Maire a parlé d’une expérience… Mais quelle est l’utilité d’une police municipale pouvant répondre aux réquisitions des habitants seulement deux demies-journées par semaine ? Pourquoi mettre en place un dispositif inadapté en termes de plages horaires et par conséquence inefficace ? Pour ma part, je ne comprends pas cette démarche de la majorité qui s’arrête au milieu du gué. Un service de police municipale ne peut fonctionner sérieusement autrement que tous les jours de la semaine. Une police municipale en place deux demies-journées par semaine relève de l’affichage, un an avant les élections municipales… Le rôle d’une équipe municipale c’est travailler pour le long terme et non répondre par l’approximation et l’immédiaté aux besoins des Cellois.

Stéphane Michel

contact@stephanemichel.fr

Ensemble, à gauche, solidaires
pour La Celle Saint-Cloud

Nous avons appris, presque par inadvertance, que l’opération « Cœur de ville » se fera sans logements sociaux. On nous assure que 12 logements sur 250 seront en accession sociale à la propriété. Encore faudrait-il préciser qu’il n’y a pas de définition de ce type d’accession, même si certaines aides de l’Etat ne sont accordées, par exemple, qu’à des couples avec 2 enfants gagnant moins de 6200Ä par mois. Difficile de parler de logement social dans ces conditions ! Le maire affirme que le Cœur de ville doit être considéré dans son environnement pour comptabiliser les logements sociaux à construire, en comptant notamment des constructions d’environ 50 ans (Gustave Mesureur), ou d’autres qui se trouvent à 500m, à proximité de la gare,… mais pas la Grande Terre ou la Caravelle qui se trouvent à proximité immédiate. C’est donc une tricherie délibérée par rapport aux obligations légales et à l’esprit du PLU que nous avons voté il y a peu. D’ailleurs, pourquoi n’avait-on pas suivi le même raisonnement pour la résidence l’Ecrin, en cours de construction en dessous de la mairie ? Tout simplement, parce qu’il s’agit de faire du Cœur de ville une opération la plus rentable possible ! Nous aurons donc 50 logements sociaux à créer en compensation de l’opération (25% de celle-ci) ce qui creusera notre déficit. Nous craignons que ce soit une nouvelle fois à Beauregard, malgré les injonctions de la préfecture de ne plus concentrer les logements sociaux dans cette résidence.

Olivier Blanchard et Marie-Pierre Delaigue

eag.valcsc@gmail.com

La Celle qu’on aime

Depuis plusieurs années, nous demandons régulièrement la mise en place d’une vraie police municipale dans notre commune afin de lutter contre les incivilités, renforcer la sécurité des Cellois et de leurs biens au moyen de patrouilles de surveillance. Lorsque le maire nous a fait part de son intention de créer une police municipale « pluri communale »
avec Bougival, nous étions à deux doigts de vous faire part de notre joie. Très vite, nous sommes tombés de haut en découvrant les dispositions de la « convention de mise à disposition du service de police municipale de Bougival à la commune de La Celle Saint-Cloud ». Quelle déception !
La mise à disposition de cette police municipale pluri communale ne sera que de 416 heures par an soit 8 heures par semaine soit moins de 5% du temps total. Alors que la sécurité conditionne toute notre vie, peut-on se satisfaire d’une police municipale opérationnelle 8 heures par semaine ?
Notre réponse est clairement : non ! L’essentiel des communes voisines, qui souvent bénéficient d’une fiscalité locale plus faible que la nôtre, disposent d’une vraie police municipale opérationnelle plusieurs jours par semaine. Pourquoi ne serait-ce pas possible pour les Cellois ? Nous considérons que la police « pluri communale », qui nous est annoncée, relève d’un simple effet d’annonce à l’approche des élections municipales de 2020. Nous le regrettons et demandons la mise en œuvre d’une vraie police municipale opérationnelle plusieurs jours par semaine.

Jean-François Baraton, Stéphane Dassé, Frédérique Vial

contact@lcqaime.fr

La Celle Saint-Cloud 2020

Vous n’avez probablement pas encore perçu le changement, mais la ville s’achemine vers un accroissement régulier des véhicules électriques et des solutions de recharge.
La fusion des Services de Soins Infirmiers à Domicile (SSIAD) a permis la modernisation de la flotte de véhicules basée
dans notre ville. Ainsi, le SSIAD dispose désormais de 14 véhicules français « Zoé », 100% électriques, qui circulent
sans bruit ni pollution sur les deux communes de La Celle Saint-Cloud et du Chesnay-Rocquencourt. Les Services Techniques sont équipés de trois vélos électriques pour parcourir tous les quartiers, sans peine et sans émission de CO2.
Pour favoriser l’usage du vélo par les usagers de la SNCF, un abri sécurisé Veligo est en cours d’installation à la gare et nous avons adhéré à un dispositif régional destiné à offrir à la location des vélos à assistance électrique. Une voiture électrique devrait intégrer rapidement la flotte municipale. La ville va prochainement implanter une première borne offrant 2 stations de recharge simultanée. Il est prévu dès 2020, d’étendre le maillage de bornes à d’autres quartiers. Les programmes d’habitat collectif qui sortent actuellement de terre, sont pré-équipés afin de recevoir des bornes collectives à l’usage des résidents. Ainsi, la ville de La Celle Saint-Cloud très attachée à son cadre de vie, anticipe et encourage l’utilisation de véhicules 100% électriques, à deux ou quatre roues.

Gwenaelle Velou

lacellesaintcloud2020@gmail.com